Académie Dicker

Parce qu'écrire c'est progresser, venez rendre vos idées réelles et prêtes à s'aligner sur le papier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Principe de base, la narrateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lil Max
Directrice
Directrice


Messages : 20
Date d'inscription : 16/07/2016
Age : 21
Localisation : Dans mon bureau

MessageSujet: Principe de base, la narrateur   Mer 21 Déc - 22:07



Tu as déjà commencé ton livre mais est-ce que tu es sûr de ton narrateur? Ou peut-être que tu as un fond mais pas d'idée sur comment raconter?

On va essayer de te donner un petit coup de main en revenant aux bases du récit avec les types de narrateurs. En général, le choix s'impose de lui-même. Mais ce n'est pas pour ça que celui choisi est le plus pertinent. Et si, après l'idée lumineuse, tu réfléchissais un peu plus en profondeur?


Il existe trois types de narrateurs:

Le point de vue interne:
Le narrateur est l'un des personnages. C'est lui qui nous raconte l'histoire et les événements tel qu'il les vit.
On pense souvent que le récit est alors à la première personne mais ce n'est en fait pas le cas. La troisième personne est en fait la plus couramment utilisée, tant que seules les pensées d'une seule personne sont décrites.
Attention au piège courant, la première personne permet de mieux s'identifier mais c'est souvent aussi plus difficile pour l'écrivain de justement se détacher de son personnage afin qu'il vive de lui-même et non qu'il ne soit qu'une pâle copie de l'auteur.
Ex: N courait dans la rue en pensant à toutes les excuses qu'il pourrait sortir pour se justifier. (C'est faux, N ne se justifie jamais. D'ailleurs, il ne court pas.)

Le point de vue externe:
Le narrateur... Et bien c'est toi, plus ton personnage. Du coup, tu ne connais pas ce qu'il pense, tout ce que tu peux décrire ce sont ses actions. Tu te contentes d'observer la scène. Il est vrai que ça n'aide pas à l'identification mais ça travaille du coup beaucoup plus avec l'imagination du lecteur: "que pense le personnage en réagissant comme ça?", "quelles informations a-t-il de plus que moi?". On utilise pour le récit la troisième personne.
Ex: N marche tranquillement, un sourire étrange plaqué sur son visage. (Là ça lui ressemble plus...)

Point de vue omniscient/zéro:
Tu es Dieu. Si, si, tu sais exactement ce que pense chacun, tu sais qui se gratte le gros orteil même si ce n'est pas un personnage qui apparaît dans ton histoire, tu sais ce qui se passe sur un autre continent au même moment. Attention, ça ne veut pas dire qu'il faut faire apparaître toutes ces informations. Déjà, donner les pensées de tout le monde sur un même phénomène, ça donne beaucoup de choses à assimiler. Ici aussi c'est la troisième personne qui est utilisée.
Ex: N marchait tranquillement en pensant à une future bêtise quand il croisa la directrice qui le regarda, méfiante. Qu'est-ce qu'il manigançait encore? De l'autre côté, à l'entrée du parc, la petite brune pensait la même chose en fronçant les sourcils.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acadick.forumactif.org
 
Principe de base, la narrateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle est la base du développement ?
» Creation d'une base de donnees sur le dernier recensement
» tutorial chariot de guerre sur base de land raider
» Salaire de Base
» Base pour Décorts Orks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Dicker :: Bâtiment de cours :: Etage de Français-
Sauter vers: