Académie Dicker

Parce qu'écrire c'est progresser, venez rendre vos idées réelles et prêtes à s'aligner sur le papier.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Principe de base, les temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lil Max
Directrice
Directrice


Messages : 20
Date d'inscription : 16/07/2016
Age : 21
Localisation : Dans mon bureau

MessageSujet: Principe de base, les temps   Mer 21 Déc - 23:29



Le temps utilisé peut venir instinctivement mais méfiez vous des pièges. Et surtout, n'hésitez pas à vous demander si c'est le meilleur choix.

Pour la narration, on utilise le passé ou le présent. Et pour les conjugaisons, on utilise ce sujet ici.


Le passé:
On utilise le plus souvent le passé simple pour les grandes lignes du récit.








Récit au passé : Dans un récit au passé, on utilise le passé simple pour les actions achevées, et l’imparfait pour les actions qui durent dans le temps ou pour décrire les décors.
Ex : Il écrivait tranquillement, mais l’ordinateur se figea et lui fit tout perdre.

Pour décrire un évènement antérieur, on utilisera le plus-que-parfait.
Ex : Ce jour-là, il boitait. La veille, il avait trébuché dans la forêt.

Récit au présent : Dans ce cas, on utilise le présent pour les actions, et le présent, l’imparfait et le passé composé pour décrire les décors.
Ex : Il écrit tranquillement, mais l’ordinateur se fige et lui fait tout perdre.

Pour décrire un évènement antérieur, on utilisera le passé composé.
Ex : Ce jour-là, il boite. La veille, il a trébuché dans la forêt.

Conseil personnel : Je vous conseille de choisir l’un des deux, mais de rester les plus possible dans le temps que vous aurez choisi. Il est plus compliqué pour le lecteur de s’y retrouver et de bien comprendre l’histoire si elle passe constamment du passé au présent.

Avis personnel : Avec les récits au présent, on a l’impression de découvrir d’avantage l’histoire au fur et à mesure, en même temps que les personnages, alors qu’avec les récits au passé, on fait mieux la distinction entre une action achevée et un évènement qui dure ou un décor qu’on décrit.
Ex : Il pleuvait dehors, alors il ouvrit son parapluie / Il pleut dehors, il ouvre son parapluie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acadick.forumactif.org
 
Principe de base, les temps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle est la base du développement ?
» Creation d'une base de donnees sur le dernier recensement
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Dicker :: Bâtiment de cours :: Etage de Français-
Sauter vers: